Quand la pêche rime avec biodiversité

 

Dans une heure, la marée est basse, c’est le moment idéal. Chaussez vos bottes, enfilez votre ciré et attrapez votre matériel, il est temps d’aller à la pêche.

Mieux vous connaîtrez ce peuple de l’estran rocheux, mieux vous pêcherez !! A vos loupes !

L’estran rocheux est l’endroit de prédilection pour pêcher les crustacés. Cette zone de pêche n’est pas la plus facile à explorer, mais c’est là que vous pouvez faire les plus belles prises. Les trous et les anfractuosités sur l’estran rocheux offrent un refuge aux animaux marins qui peuvent s’y mettre à l’abri des prédateurs qui attendent le moment opportun.

Avec un peu de chance et de la pratique, vous pouvez espérer trouver un tourteau ou une araignée de mer, voir un homard. 😉

  _MG_5559IMG_9069 _MG_5674 _MG_5737 SONY DSC DSC09361 DSC09376 - Copie DSC09381 DSC09386 DSC09482 DSC09490  P1160701 - Copie_MG_5550

 peche-a-pied_nef-1-xlLes bonnes pratiques : Pé-da-go-gie ! C’est le maître mot des pêcheurs plaisanciers. Plus les visiteurs du littoral seront éclairés sur les bonnes pratiques (respect des tailles, des quantités, des zones, etc.), mieux les ressources marines se porteront. Car c’est un bien commun, qu’il faut préserver, répète la pêche récréative. Les pêcheurs professionnels disent la même chose. Une question de bon sens… marin.

 

 

L’observation peut se poursuivre en classe, avec la mise en eau d’un aquarium d’eau de mer Temporaire (quelques jours), outil d’observation qui nécessite de respecter parfaitement l’équilibre de cet écosystéme marin. Nos guides seront vous accompagner dans le mise en place de cette activité « Temporaire » : écosystéme, classification, …

Print Friendly